top of page

Sur scène ...

A une petite dizaine de minutes de monter sur scène, je les ai rejointes dans notre loge. Elles étaient magnifiques (je sais ça sonne comme une maman totalement objective qui parle de ses enfants )


Dernier briefing. Il était important pour moi, au delà de l'aspect engagé de ce numéro, qu'elles le vivent surtout pour elles et avant tout pour elles, plutôt que pour la cause que je voulais défendre.

Je voulais aussi que leurs personnalités respectives puissent aussi être présentes sur scène, j'avais donc prévu des parties « libres » dans la chorégraphie. Je leur ai rappelé que je n'attendais pas un numéro parfait digne du crazy horse ou chaque mouvement est millimétré, chronométré, parce que le burlesque détient toujours une part d'aléatoire; mais aussi et surtout parce que c'étaient leurs différences qui m'intéressaient. Je voulais sur scène des femmes aux profils variés, pour que le public puisse s'y identifier, s'y reconnaître, y reconnaître une proche.


Il était temps pour nous de rejoindre les coulisses, l'attente du dernier numéro, la présentation, Coco qui oublie nos chaises, et ce moment où elles rentrent enfin sur scène les unes après les autres, et où je les regarde car je suis la dernière à rentrer...


Avant de vous parler de ce que l'on a vécu sur scène, je crois qu'il est temps de vous partager notre numéro. J'ai laissé la vidéo telle qu'elle m'a été fournit avec la présentation, le numéro, le salut au public.


Au moment où j'écris ses lignes, je ne l'ai même pas regardé encore. Il est temps.

Merci à Yann Le gallic pour la captation vidéo.

Comments


bottom of page