top of page

La der des ders



Jeudi 17 Septembre 2020. Pratiquement 2 mois jour pour jour après notre première répétition, voici la dernière.


Quelques jours plus tôt, j'avais eu la confirmation que La Glitter Fever pourrait bel et bien avoir lieu, en jauge réduite mais quand même. C'était mon stress principal : ne pas pouvoir monter sur scène avec elles. Même si un report restait envisageable, la dynamique aurait été différente. Le destin m'a encore fait un clin d'oeil.


Alors ce jeudi là, ultime briefing logistique, matériel, rappel du programme de la journée de samedi et du passage sur scène. Distribution des nouvelles paires de gants et des bas à utiliser le jour j.


Une tension était légèrement palpable, appréhension du spectacle, soucis personnels des unes et des autres, mais une envie malgré tout d'être sur scène et de briller.


Comme lors de répétitions précédentes, nous avons refait à plusieurs reprises notre numéro, face aux miroirs pour corriger les attitudes, mais également dos au miroir en condition « scène » (sans se voir).


Nous avions testé à la répétition précédente, en filmant. J'avais visionné la vidéo en rentrant chez moi, elles étaient fabuleuses.


Après plusieurs fois ce soir là, elles ont convenu qu'elles étaient prêtes (ou le plus prêtes possible). La porte du studio s'est fermée sur cette dernière entre mes murs. Dans 2 jours, c'est un public de 160 personnes qui découvrira ce que l'on avait pris tant de temps à préparer.


Crédit photo : Vincent Michel

Commenti


bottom of page